Bienvenue sur le site du
Stade Poitevin Tennis

Quimperlé : derrière la déception la joie !

Des courts extérieurs
Des courts intérieurs

Quimperlé : derrière la déception la joie !

on 11.06.2018
Affichages : 444

Notre équipe 1 messieurs jouait la montée de dimanche , en déplacement à Quimperlé.

Le suspense était à son comble puisque les 2 équipes avaient gagné les 4 premières rencontres et seul le premier montait directement.

Nous étions à égalité parfaite , la différence se faisant uniquement en nombre de sets, en notre défaveur.

Le battu pouvait néanmoins  espérer faire partie des 4 meilleurs 2° (sur 16 poules !) pour monter également , mais avec la nécessaire condition de ne pas perdre par plus de 4/2 selon nos estimations.

Quimperlé se trouve en Bretagne .

Les choses ont commencé à se gâter à Nantes , avec un déjeuner sur une terrasse sous un chaud soleil ….qui s’est fini par une violente tempête  : 10° de perdus en 20 minutes et une violente averse , avant que nous ne  prenions la fuite !

Arrivés à Quimperlé , nous avons découvert les terrains qui devaient accueillir la rencontre , des terrains en terre battue synthétique semblables à celles que nous allons avoir bientôt , et qui apportent toute satisfaction selon les joueurs locaux.

La météo s’annonçait favorable , du moins pour les locaux , alors que nous préférions jouer sur dur.

Le lendemain , Victor Guénon a eu une frayeur au moment de l’échauffement en pensant avoir oublié son ordinateur à l’hôtel , avant que le toujours taquin JJ Rakotohasy le sorte de son sac, sourire aux lèvres.

Place aux matchs.

Notre Numéro 4 , Alexandre Vinée-Munoz 2/6 affrontait un 1/6 ;Sur le terrain adjacent , le Numéro 2 , Thibaud Berland jouait à classement égal (-2/6).

Cela commençait dans la douleur : 0/4 de chaque côté !Mais les choses s’amélioraient peu à peu, malgré la perte des premiers sets ,respectivement 6/3 et 6/4.

La pluie Bretonne de plus en plus insistante obligeât à un repli en salle , sur green set.

Cela arrangeait aussi notre célèbre JPO , chauffeur devant  éternel  qui n’avait rien d’autre qu’un tee-shirt sur le dos ,alors qu’il faut qu’il se ménage vu son âge avancé !

Cela n’arrangeait pas par contre nos oreilles , avec la corne des supporteurs locaux qui résonnait d’autant plus.

Changement radical en salle puisque Thibaud finit par gagner en 3 sets , même si Alexandre n’a pas pu concrétiser après son gain de la 2° manche.1/1.

Avant son match , Victor  trouva une carte bleue qui traînait par terre au nom …d’Etienne Langlois , qui accompagnait  pour justifier un de ses surnoms (« chéquier «  ou « carte bleue) et avancer tous les frais.

Sa bonne action ne fut pas récompensée puisqu’il dut s’incliner 7/5 au 3° set , certainement mal coaché par le clopinant Maxime Quinqueneau , avec ses deux béquilles suite à sa rupture au tendon d’achille lors de la 1° journée.2/1 contre nous.

Tous nos espoirs reposaient donc sur JJ (-4/6) qui devait affronter le 77° joueurs français , un grand suédois qui le dominait de 2 têtes.

Mais une fois de plus David a triomphé de Goliath , qui  a fini par tomber , là encore 7/5 au troisième set , sous les applaudissements de la foule , ravie par le spectacle et le bon esprit qui régnait .

Faisons nos comptes : 4 simples , 4 matchs disputés en 3 sets , et 2/2 à l’issue des simples.

Chacune des deux équipes savait qu’un nul suffisait pour faire monter l’une et l’autre , mais il fallait faire les doubles.

Notre Double N° 1 était constituée de JJ et de victor , contre « Goliath » et un 1/6.

Malgré une bonne résistance dans le 2° set , notre paire s’est inclinée 6/2 7/5.

Quimperlé mène donc 3/2.

Il nous fallait absolument gagner le 2° double , pour assurer la montée et éviter de sortir la calculette.

Le premier set a été facilement remporté par Thibaud et Alexandre 6/2 , mais on savait que tout peut tourner très vite dans un double , notamment avec les N0-ad , c’est-à-dire qu’en cas d’égalité , l’équipe qui retourne choisit le retourneur et il y alors point décisif.

Et malheureusement , portée par le public , dans une ambiance indescriptible , l’équipe adverse a fini par remporter le tie-breack du 2° set par 9/7 après avoir eu une balle de match (donc de montée) à 7/6 .

Pris par la tension , l’arbitre se mit alors à être de plus en plus tendu , comme le démontre ses fréquents rappels à ce pauvre Martin Sabas , remplaçant et « rookie » de la 1 , qui mettait de temps en temps un orteil sur le court pour mieux voir .Il a aussi mis un avertissement à Maxime Quinqueneau qui n’arrivait plus à contenir sa frustration devant les erreurs d’arbitrages. Il aurait du pourtant en mettre un à la seule personne incorrecte du jour , c’est-à-dire au -2/6 adverse , inutilement provocateur .

5/5 6/6 7/7 8/8 ….irrespirable !

9/8 pour nous , soit une  2° balle de match et une  seconde chance de montée directe.

Le serveur adverse rate son premier service .

Silence de mort.

Tout le monde retient son souffle.

2ème service.le serveur lâche la balle , sa raquette frappe , la balle traverse le terrain , passe au dessus du filet , et atterrît ….derrière la ligne ! soit une double faute , victoire et montée directe.

Tout le monde le voit .tout le monde …sauf l’arbitre qui ne l’annonce pas !

Point pour Quimperlé ! 9/9 malgré la fureur des stadistes.

Les Quimperlais , sous l’euphorie de cette balle sauvée gagnent les deux points suivants 11/9 pour Quimperlé et victoire par 4/2 sur la feuille alors que sur le terrain , si nous n’avions pas eu « ray charles «  sur ce double , il y aurait eu 3/3 , et une montée directe méritée pour les 2 équipes.

Nous passerons sur l’attitude déplorable du fameux -2/6 , qui n’a pas que son classement de négatif mais aussi son comportement et aussi certainement  son QI , comme le montre sa danse de vainqueur pour nous narguer , avant que son capitaine ne le ramène à la raison.

Respect par contre pour l’équipe de Quimperlé et ses spectateurs.

Il ne nous restait plus qu’à partir le plus vite possible car Victor devait prendre un train à Nantes à 19H et Thibaud un avion à 21H.

Dans le bus , chacun s’est immédiatement connecté sur « dieu » I phone , qui permet de consulter les résultats des autres poules.

Poule M , c’est-à-dire nous , 13 points , Goal avérage de +16.

Nous savions que seuls les 2° des poules , F , H , I , M , 0 et P pouvaient espérer.

Poule F : 13 pts , Goal avérage de 16 , comme nous !!, 27 sets comme nous !! Mais 85 jeux et nous 84 ! ils sont devant pour 1 jeu !! et là chacun se remémore les balles de jeux perdus ou sauvées !

Plus que 5 pour 3 places.

Poule H : 13 pts , mais goal avérage de 8. c’est fini pour eux.

4 pour 3 places.

Poule I : 13 pts , et goal avérage de 18 : ils sont devant !

3 pour 2 places.

Poule  0 : résultat pas rentré.

Poule P : Match Nul entre les 2 invaincus , comme on aurait pu le faire , donc le 2° a 14 pts et est devant aussi.

2 pour une place.

 

On revient sur la poule 0 , nouvel échec .

Nouvel essai .

Le résultat est rentré .

Suspense.

13 points , Goal average de …8 ! ça passe !

 

Finalement nous terminons 4ème meilleur second et donc nous montons !

Oui , Messieurs Dames , après 4 ans où notre club terminait aux pieds de la montée , nous remontons enfin en Nationale 2 !

 

  • 4432_399_Logo-Departement-86.jpg
  • 319998.jpg
  • AG2R_La_Mondiale_(logo).svg.png
  • Comit_tennis_124_fa1.jpeg
  • Logo-Credit-Agricole.jpg
  • Logo-RAFFIN.png
  • logo.png
  • logo_fb.jpg
  • Logo_Poitiers_2010.jpg
  • MPA.png
  • ptlogoligue2016.jpg
  • Région_Poitou-Charentes_(logo).svg.png
  • tecnifibre-logo-wallpaper.jpg
Haut de la page